Nouvelles 2006

PDF Bulletin été 2006 (pdf en anglais, 316KB)


Souscrivez!
Lenur
Nikon Photo
Trois filles à la séance d’une vidéo éducationnelle dans le village de « Namoly ». La photo démontre le rôle des jeunes filles à s’occuper des frères et des sœurs. © 2005 Natalie Raharilaza

Nikon LogoPrix Photographique Nikon

Notre Nathalie Raharilaza a gagné le prix photographique « Photoshare 2006 Nikon Development Photography Award ». Parrainé par Nikon et décerné exclusivement à un photographe d’un pays en voie de développement, ce prixfait partie des efforts de Photoshare de promouvoir la photographie comme façon de communiquer les questions de la santé et de développement. Photoshare a reçu les candidatures de 39 photographes en 18 pays différentes mais c’était Nathalie Raharilaza de Feedback Madagascar qui a réussi, recevant un appareil photo numérique, Nikon Coolpix 4800, dont il y a un besoin réel.

Grâce à ce prix, Feedback Madagascar et Ny Tanintsika peuvent utiliser la photographie comme un utile éducationnel, ainsi que moyen de promouvoir les efforts mondiaux d’améliorer la santé et sauver des vies. « Avec mon propre appareil photo, je peux faire beaucoup de reportages de notre travail » explique Nathalie. Veuillez voir la nouvelle gallérie sur notre site web pour voir plus des photos de Nathalie qui montrent la réalisation de notre travail dans les champs.

Un tonneau de 120 litres qui fonctionne comme “station de lavage des mains” aux écoles ne coût que 42€

Le lavage des mains sauve des vies

Les maladies diarrhéiques sont une des trois causes les plus importantes de mort parmi les enfants à Madagascar. Nous faisons les efforts toujours à fournir l’eau potable aux communes et assister à la construction des latrines, ainsi que d’organiser des programmes de formation et des séances des films.

Le comité WASH à Fianarantsoa (http://www.wsscc.org/) a été établi en Janvier 2006. Il se rassemble plus de 30 organisations et associations qui travaillent dans le cadre de l’eau, l’assainissement et l’hygiène et partagent l’objectif d’atteindre les objectifs de « Millenium Development » avant 2015. WASH promeut la mise en place de 3 simples actions principales à réduire la maladie diarrhéique : l’usage des latrines hygiéniques, le lavage des mains avec la savon, et la garanti d’une bonne qualité d’eau potable.

Il coût 70€ pour la formation de 10 formateurs communautaires d’apiculture

Les abeilles faits hausser les revenus des villageois

Feedback soutien un nouveau projet d’apiculture à Ambohimahamasina qui a comme buts l’augmentation des revenus des paysans et la préservation de la forêt. 50 personnes qui ramassent de miel sauvage ont été formées dans les méthodes modernes de l’apiculture ; par conséquent, la production de miel a été améliorée et le besoin de ramasser le miel sauvage a été éradiqué - un pratique qui détruit la reine et sa colonie ainsi que les arbres de la forêt.  

Tisserons vers le développement durable.

Un deuxième projet vise à préserver une espèce de roseau, qui s’appelle « Pandanus », qui est en danger de disparaître. Les paysans dépendent sur ce roseau pour la production des paniers et  nattes qui contribuent aux revenus de la famille ; cependant, cette production commence d’avoir un effet grave sur la réserve des roseaux dans la forêt. 

Actuellement, Feedback travaille avec 500 femmes afin de développer une stratégie de gestion pour le « Pandanus », et au même temps faire expérimenter avec les nouveaux types de roseaux. Les vannières ont été formées dans le marketing, ainsi, elles peuvent identifier et répondre aux besoins du marché local, afin d’augmenter leurs ventes et revenus.  

Sam au Palais!

La Reine d’Angleterre attribue Feedback Madagascar

L’année dernière, la coordinatrice des projets de Feedback Madagascar, Sam Cameron, a gagné un « MBE » (une récompense d’haut honneur national) pour son dévouement à la mise en place des projets de la santé et le développement communautaire  à Madagascar. Sam est revenue en Angleterre ce mois pour recevoir son honneur au Palais de Buckingham. Après avoir reçu son médaille, elle a dit que « c’est un vrai honneur de recevoir un « MBE », dès maintenant, j’espère que les gens seront plus conscients de notre travail à Madagascar. Souvent, on considère Madagascar comme un paradis tropical, une image soulignée bien sûr par le film «  Madagascar » ; pourtant, les gens ne comprennent pas le niveau de pauvreté qui frappe le pays et ses liens à la dégradation environnementale de l’île. »

Vous pouvez commander des uniques écharpes en soie faite à la main à eugenie@feedbackmadagascar.org

Les belles écharpes à vendre

Par Eugénie Raharisoa

Cette année, nous avons étés très occupés avec notre projet de soie sauvage. Il est un grand succès, notamment grâce au soutien de la Banque Mondiale. Bientôt, je participerai à une formation sur le  marketing et l’export aux Etats Unis organisé par ‘Aid To Artisans’ à New York. Cette réunion me permettra d’avoir certains contacts lesquels pourraient être intéressés à la commercialisation des produits.

Notre défit la plus important est la production d’une quantité suffisante de soie élevé et de soie sauvage afin de répondre aux besoins du marché. Les écharpes sont très belles et bonnes marchées pour nos clients internationaux.  Nous n’utilisons que des teintures naturelles et chaque écharpe est unique avec sa propre histoire – une partie de l’histoire est le fait que chaque écharpe aide à améliorer la vie des certaines paysannes des plus pauvres de Madagascar.  

Journée de sensibilisation de la santé

Lutter contre le Tuberculose

La tuberculose (TB) est une des maladies les plus dangereuses aujourd’hui à Madagascar et le taux de gens affectés par la maladie augmente. A cause de cette maladie, les malades ne peuvent plus ni travailler ni s’occuper de leurs familles, ce qui renforce le cycle de pauvreté et de sous-alimentation. Nous avons réussi à faire augmenter le taux de guérison des tuberculeux et d’identifier des nouveaux malades.  

Nos succès sont grâce à notre travail de base en brousse. Nous travaillons avec des chefs communautaires afin d’organiser des journées de sensibilisation et de formation ; 112 animateurs communautaires ont été formés. Les tuberculeux ont un meilleur accès au traitement dû à l’assistance de coûte de transport, l’établissement d’un système de référence, et à la surveillance rapprochée de traitement.

Jeu de rôle des ATB pendant la formation. Pour seulement 14€ nous pouvons équiper un AT

Démarrage de la ‘Commune Championne’

L’année dernière, la compétition « Commune Championne » a été lancé, qui encourage les communautés locales à atteindre leurs objectifs sur l’éducation sanitaire, le planning familial, l’action pour sauvegarder l’environnement, la production agricole, la prévention des maladies et le traitement. Aujourd’hui, un an après son démarrage, la compétition est un grand succès !

Des paysans ont été formés dans les techniques agricoles améliorées et chacun entre eux a ensuite formée d’autres personnes défavorisées parmi leurs communautés. Nous travaillons aussi avec des enseignants aux écoles afin d’intégrer la santé et l’environnement dans la programme scolaire. Il y a des résultats impressionnants y compris l’augmentation des consultations prénatales et la distribution de supplément vitamine A. En plus, il y a une augmentation de plus de 300% du taux de déparasitage des enfants pendant une période de 9 mois et le nombre des utilisateurs de contraception a doublé dans une commune. 

Forest

Child's Drawing

Chaque jour plus de 160 enfants meurent des maladies dont il y a une guérison (source : UNICEF). Lire plus

2006 En Chiffre

L’efficacité des efforts de Feedback Madagascar et Ny Tanintsika est grâce à notre façon intégrée d’aborder le travail. Nous assistons les peuples à identifier leurs propres besoins et créer leurs propres solutions:

Stimulation de l’économie

  • Un chiffre d’affaire de US $15,000 était atteint par 66 tisseuses en 2005, grâce au soutien du projet.
  • Notre projet récompensé de soie cible 66 femmes à travers leur formation en tissage et filature.

Protection de la forêt

  • Une augmention de 10 fois dans la production du riz a diminué la pression sur la forêt tropicale.
  • 6 organisations communautaires pour la protection de la forêt ont étés formalisés afin de mieux gérer la forêt de tapia.
  • Une étude scientifique a été effectuée par des biologistes, sur la biologie des vers à soie.

La sauvegarde des vies par l’éducation

  • 166 accoucheuses traditionnelles ont été formées dans la maternité sans risque, qui rend le total à 736.
  • Déparasitage de 11136 enfants dans 3 de nos sites d’intervention; par conséquent le taux de fréquentation scolaire a augmenté.
  • 184 agents communautaires de planning familial et enseignants ont été formés, ainsi que des animateurs de la santé et de l’agriculture.

L’eau potable et l’installation sanitaires

  • 3 systèmes gravitaires d’eau potable construites et plus de 30 sources d’eau protégées afin d’améliorer la provision d’eau aux communautés.
  • Grâce aux activités de sensibilisation, 409 latrines construites par les communautés, dont 59 ont reçu des matériels de Feedback Madagascar.
  • 1 voluntaire internationale qui assiste aux projets d’eau et d’assainissement.

COMMUNITY ACTION

  • L’expansion des activités des projets dans 7 nouvelles communes, qui couvrent 2 nouveaux districts.
  • Le soutien continue des 100s des animateurs à travers de nos 15+ techniciens du projet qui travaillent à plein temps.
  • Des comités de suivi ont été crées dans 3 communes et leurs 44 membres ont été formés.

Nouveau site Web

  • La création de 1 nouveau site web bilingue fantastique : Feedbackmadagascar.org -  un énorme REMERCIEMENT à Greg Franklin et Pippa Couch qui nous ont donné leur temps et talents gratuitement !

Archives

Nouvelles 2005